BAUDELET

BAUDELET
Lieu-dit « Les Prairies »
59173 Blaringhem
Tél : 03.28.43.92.20
Fax : 03.28.43.25.25
Mail : contact@baudelet.fr
Site : www.baudelet.fr

Une entreprise citoyenne au service durable de la collectivité comprenant un centre de valorisation multifilières des déchets et un centre de stockage de déchets ménagers et assimilés n’est pas une affaire banale. Cette activité demande beaucoup de technicité et de maîtrise professionnelle ainsi qu’un fort attachement aux valeurs environnementales. «La réussite de notre entreprise et de notre politique de développement durable n’aurait pas été possible sans l’aide et la confiance de la Population de Blaringhem, de son Maire, M. Delecroix, et de son Équipe Municipale», indique Bernard Poissonnier.

Un stockage étanche et intégré dans l’environnement

L’entreprise Baudelet exploite 75 hectares sur une superficie totale de 250 pour le stockage des déchets ménagers et assimilés issus des Flandres et de l’Audomarois. Elle emploie 155 personnes de la région. Le site d’enfouissement, constamment réaménagé dans un souci d’intégration dans son cadre naturel, bénéficie d’une étanchéité naturelle de son sous-sol. Celle-ci est toutefois renforcée par une barrière passive d’un mètre d’épaisseur d’argile et d’une barrière active en géomembrane en PEHD. Toutes les eaux ayant percolé au travers des déchets (appelées Lixiviats) sont recueillies et traitées avant d’être rejetées dans la Melde. Quant au biogaz issu de la fermentation naturelle des déchets, celui-ci est capté pour éviter toute pollution atmosphérique.

La valorisation des déchets : une nouvelle industrie

Afin d’assurer le tri des déchets ou la simple collecte sur site, Baudelet met à disposition des industries et collectivités un parc de 3 000 bennes et compacteurs. Les déchets valorisables sont ensuite triés à Blaringhem pour suivre une filière de traitement parfaitement organisée. Les palettes de bois sont broyées pour la fabrication de panneaux d’aggloméré, les ferrailles redirigées vers les usines sidérurgiques, les papiers et cartons vers les cartonneries. Les métaux issus des usines d’incinération sont également revalorisés. Enfin, fleuron technologique du groupe Baudelet, l’affinerie d’aluminium (de renommée internationale) recycle ce métal contenu dans des déchets spécifiques (moteurs, boîtes de vitesse, panneaux de signalisation, canettes de boisson, etc…) sous forme de lingots d’aluminium (environ 1000 tonnes/mois) revendus au secteur industriel.

Le transport par voie fluviale : alternatif et écologique

« En matière de transport de déchets, un mode alternatif de transport est obligatoirement mis en place. Nous avons privilégié la voie d’eau pour notre situation géographique proche du canal à grand gabarit Dunkerque Escaut et pour son potentiel à réduire les impacts environnementaux dus aux transports », explique Bernard Poissonnier. Encore sous-utilisé par les industries, le transport de déchets, matériaux inertes ou ferraille par voie d’eau restreint en effet le trafic routier et en diminue considérablement les rejets atmosphériques. Aujourd’hui seules 43 800 tonnes sont transportées annuellement par le canal ce qui représente 1 826 camions de moins sur la route. Il faut savoir qu’une péniche représente à elle seule le contenu de 30 camions. Parfaitement intégrée dans son environnement et à la pointe de la technologie, de la sécurité et de l’hygiène, le groupe Baudelet s’inscrit naturellement dans les programmes de visite de groupes scolaires, d’universités et grandes écoles, de collectivités et d’industries de la région Nord- Pas-de-Calais.